Aéroclub Hispano-Suiza

Voyage-club à Rochefort les 11 et 12 septembre

JPEG - 59.4 ko

Un navire à jamais lié à la légende de
La Fayette

« Du premier moment où j’ai entendu prononcer le nom de l’Amérique, je l’ai aimée ; dès l’instant où j’ai su qu’elle combattait pour la liberté, j’ai brûlé du désir de verser mon sang pour elle ; les jours où je pourrai la servir seront comptés par moi, dans tous les temps et dans tous les lieux, parmi les plus heureux de ma vie. »
La Fayette

Eté 1776, la rupture est consommée entre l’Angleterre et les « insurgents », partisans de l’indépendance des colonies anglaises en Amérique du Nord.

En janvier 1779, de retour d’Amérique où il s’était porté volontaire au service de la cause américaine, Gilbert Motier, marquis de La Fayette, gentilhomme français âgé de 21 ans, s’efforce d’obtenir pour elle le soutien officiel de la France.

Il réussit à convaincre le roi Louis XVI et son état-major d’apporter une aide militaire et financière aux troupes du général Washington.

Le 21 mars 1780, le jeune major général de La Fayette embarque à bord de l’Hermione. Il part combattre aux côtés des insurgés américains qui luttent pour leur indépendance.

Il débarque à Boston après 38 jours de traversée et rejoint le général Washington pour lui annoncer l’arrivée imminente des renforts français.

Dix-huit mois plus tard, les insurgents américains, auxquels s’est joint La Fayette, remportent sur mer, dans la baie de la Chesapeake, puis sur terre, à Yorktown, des victoires décisives avec l’appui des troupes françaises conduites par Rochambeau et de Grasse.

Pour tout savoir sur le projet avant la visite de l’Hermione


-->
espace membres | Contact | Plan du site | administration | Statistiques | visites : 354973

Site réalisé avec SPIP 2.1.29 [22915] + Site réalisé par Lemonroom Studio